Les examens de droit reportés suite à la demande des étudiants

31 août 2014  |  Jean Claude Le Roy
 Les examens de droit reportés suite à la demande des étudiants
Les examens de droit reportés suite à la demande des étudiants

La requête a été soumise à la faculté de Droit et Gestion de l’UoM pour que les examens prévus pour le mois de septembre soient repoussés d’un mois, une demande qui a été agréée par le Council for Vocational and Legal Education (CVLE). En outre, la direction de l’UoM tient à faire ressortir que, suite à un amendement à la « Law Practitioners Act » en 2011, les cours de droit destinés aux « prospective law practitioners » sont dispensés à l’UoM par des juristes chevronnés, notamment des juges, des magistrats et des Senior Counsels, recrutés par l’université. Le cursus et les examens sont, eux, élaborés et menés par le CVLE. La demande de report des examens fait suite à une rentrée tardive des cours, au début de l’année 2014. « L’UoM et le CVLE ont agi dans l’intérêt des étudiants. Il est toutefois important de souligner que le cursus des modules obligatoires a été complété et que les étudiants suivent actuellement les sessions de révision », précise la direction de l’UoM. C’est d’ailleurs pour aider l’apprentissage des étudiants et leur permettre de mettre en pratique les théories étudiées qu’un « Mock Court Room» a été aménagé sur le campus. Les sessions conduites dans ce « Mock Court Room» sont supervisées par les professionnels de haut niveau recrutés par l’UoM. L’UoM ajoute qu’elle s’assure du bon déroulement des cours grâce au system de « Student Feedback » selon lequel les étudiants indiquent anonymement leur appréciation des cours dispensés, des chargés de cours et du cursus. Ainsi, les résultats du récent « Student Feedback » concernant le Law Practitioners Vocational Course n’indiquent rien de négatif par rapport à ces critères. La direction de l’UoM juge regrettable que certaines informations erronées ont été rapportées, notamment en ce concerne l’expérience des juristes assurant les cours destinés aux « prospective law practitioners ». Au jeudi 28 août 2014, l’UoM n’avait reçu aucune demande du chef juge par interim pour s’expliquer sur ce dossier. La Direction de l’UoM.