Le Tangue : animal endémique et met de choix

13 avr. 2016  |  Fabien
Le Tangue : animal endémique et met de choix
Le Tangue : animal endémique et met de choix

Animal insectivore (parfois attiré aussi par des amphibiens, petits reptiles et fruits), solitaire et principalement nocturne, le Tenrec ecaudatus, mieux connu à Maurice sous son petit nom le tangue, est à l’instar de notre Dodo disparu, un des animaux emblématiques et endémiques de Maurice, qui cachent de nombreuses particularités.

Chassé pour sa chaire bien appréciée, le tangue, appelé aussi ti-vitesse, est souvent cuisiné souvent en civet ou en carri.

Au-delà d’être apprécié dans les assiettes, le tenrec ecaudatus, qui semble être une fusion de souris, de hérisson et d'opossum, a pour particularités de

  • Ne pas avoir de queue, d’où ecaudatus
  • Etre couvert de piquants émoussés, comme le hérisson qui lui ressemble mais dont il est éloigné
  • Etre considéré comme le mammifère le plus prolifique au monde avec  une portée pouvant aller jusqu’à 30 petits

Cet animal est commun à Maurice, notamment dans les forêts et champs. Présent également à Madagascar, La Réunion et les Comores, cet animal reste unique en son genre et mérite de le découvrir !

Pour l’anecdote, un tangue a été l’emblème, en 1998, des Jeux des Îles de l’Océan Indien et s’appelait Bayoun.

 

Animal insectivore (parfois attiré aussi par des amphibiens, petits reptiles et fruits), solitaire et principalement nocturne, le Tenrec ecaudatus, mieux connu à Maurice sous son petit nom le tangue, est à l’instar de notre Dodo disparu, un des animaux emblématiques et endémiques de Maurice, qui cachent de nombreuses particularités.

 tangue, écologie, gastronomie, ile maurice