Gris Gris et ses alentours

25 avr. 2016  |  Fabien
Gris Gris et ses alentours
Gris Gris et ses alentours

Bien éloignée des plages ‘typiques’ de Maurice ou du moins celles qui représentent notre île, d’un point de vue touristique, à travers le monde, existe Gris Gris.
Bien connue des mauriciens, considérée comme insolite par les touristes, cet endroit a été décrit dans un poème de Robert Edward Hart comme le plus doux à son cœur.

Frappée par les vagues et le vent, cette plage non protégée par la barrière de corail, qui n’a pu s’y former à cause des rivières du centre qui se déversent ici dans la mer, est une fresque incroyable. Cette plage a marqué de nombreux esprits et non des moindres :

-Robert Edward Hart, poète mauricien 1891-1954
-Paul Jean Toulet, poète français 1867-1920

qui ont décrit les lieux comme l’endroit le plus doux à son cœur, pour le premier, ou encore une douce plage où naquit son âme, pour le second.

A proximité de Gris Gris, se tient fermement la Roche qui pleure, qui porte ce nom du fait qu’y ruisselle en permance l’eau des vagues qui s’y fracassent encore et encore. On y a l’impression que des larmes coulent sur cette falaise à chaque fois qu’une vague se retire et avant qu’une autre vienne.

Situés à Souillac, dans le sud de Maurice, ces deux lieux valent véritablement le détour. Ils sont tous les deux des lieux calmes et apaisants, où il y fait bon de méditer sur la beauté et la force de la mer qui a découpé par l’érosion les falaises balsamiques.

Si Gris Gris est une plage inhospitalière pour la baignade, à l’exception du bain de pieds, elle est un endroit qui mérite de s’y arrêter pour y pique niquer.

Après Gris Gris et la Roche qui pleure, profitez en pour découvrir l’une des plus anciennes églises de l’île au centre du village de Souillac, lieu qui doit son nom à des gouverneurs français de l’île, ainsi que l’ancienne demeure du Poéte Robert Edward Hart ou encore le jardin Telfair…

 Vous rendre à :

-Gris Gris, cliquez ici

-La Roche qui pleure, cliquez ici

 Gris Gris, souillac, Roche qui pleure, ile maurice