Beachcomber Catering, première entreprise mauricienne certifiée ISO 50001

30 oct. 2018
Beachcomber Catering, première entreprise mauricienne certifiée ISO 50001
Beachcomber Catering, première entreprise mauricienne certifiée ISO 50001

Le Programme National d'Efficacité Énergétique (PNEE), lancé en 2015, a célébré aujourd’hui l’accomplissement d’un des tous premiers résultats : la certification du système de management de l’énergie ISO 50001.

A cette occasion, une visite a été effectuée à Beachcomber Catering en présence des partenaires publics, privés, et internationaux.


Parmi les 12 projets développés par le PNEE sur la période 2015 à 2018, le projet “PNEE-Froid” comprenait deux étapes : tout d’abord un audit énergétique des entreprises participantes, puis une formation technique afin d’établir le plan d’actions des recommandations.


Cette première étape a été complétée avec succès par Beachcomber Catering en mars 2016. Des discussions ont alors eu lieu avec Business Mauritius pour un suivi de la mise en oeuvre des solutions et ont abouti sur la décision de mettre en en place d’un Système de Management de l'Energie. Ce système a pour but d’améliorer continuellement l’efficacité énergétique de l’entreprise et vient ainsi pérenniser son engagement dans la gestion de la ressource énergétique. Cette seconde phase s’est achevée en novembre 2017 pour Beachcomber Catering. Avec l’intégration de ce système au sein du management, toutes les décisions de l’entreprise seront effectuées sous le prisme de l’efficacité énergétique. Olivier Nairac, General Manager de l’entreprise, tient à le mentionner :« c’est une opportunité de matérialiser des petits gestes simples de tous les jours, en contribution directe pour l’entreprise, ses artisans, l’environnement et le pays. Nous sommes fiers d’être les premiers à être reconnus, pour notre certification ISO 50001, sur Maurice ».


Pour rappel, le PNEE est le fruit d’un partenariat entre Business Mauritius, le ministère de l'Energie et des Services Publics, l'Agence française de Développement, l'Union européenne (UE) et le Human Ressources Development Council. Lancé il y a trois ans, il vise à permettre aux entreprises de réaliser des économies substantielles sur leur facture d’énergie et d’améliorer leur compétitivité. L’ambition est de créer à terme un écosystème de l’efficacité énergétique à Maurice, associé à un bénéfice environnemental pour l’ensemble de la société.