Anglais commercial : un levier de compétitivité

23 août 2018
Anglais commercial : un levier de compétitivité
Anglais commercial : un levier de compétitivité

Mondialisation oblige, maîtriser la langue de Shakespeare est devenu une compétence indispensable aux yeux des employeurs. Les tests se multiplient, à l'embauche ou en cours de carrière.

Il en est de même pour l’entreprise qui souhaite se mettre à l’échelle internationale et qui doit être capable de communiquer parfaitement en anglais avec ses interlocuteurs et partenaires étrangers. L’anglais est donc devenu une langue commerciale inévitable pour toute entreprise qui souhaite se positionner à ce statut.

De ce fait, l’anglais des affaires est toujours une formation prioritaire pour l’entreprise et doit  également faire partie de la stratégie et de la politique de communication. Faut-il donc se mettre à la formation en anglais business pour devenir un professionnel accessible ? Oui ! C’est sans conteste ce que répondra Elise Raffray Directrice de Formaclic ,organisme connu à Maurice pour l’apprentissage des langues étrangères.

« On ne le répétera pas assez, l’anglais est une langue internationale, universelle et indispensable dans le domaine professionnel. Si parler l’anglais n’est pas un incontournable pour le particulier, il le devient lorsque l’on est professionnel et que l’on souhaite développer son activité en dehors des frontières mauriciennes. L’anglais commercial est beaucoup plus spécifique, s’y former c’est forcément améliorer sa compétitivité» détaille Elise.

En effet,  il y a encore, quelques années, parler l’anglais n’était pas considéré comme un facteur de croissance pour une entreprise. Aujourd’hui, la majorité des cadres et des commerciaux ont besoin de savoir lire, écrire ou encore parler l’anglais, mais aussi les techniciens, les ouvriers, les hôtesses, les secrétaires ou encore les acheteurs, les ouvriers et les transporteurs. Si, jadis, savoir communiquer en anglais n’avait aucun impact sur le fonctionnement d’une entreprise, elle en a aujourd’hui.